Sans façon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

  • Ça te dirait de…
  • Ta gueule.
  • J’ai toujours aimé ton efficacité ! Bon attends écoute, j’ai une idée, j’ai un truc à t’proposer.
  • Par principe, je serai contre. Je suis déjà contre en fait. On peut dire que je m’en fous déjà complètement. Je suis exhaustivement contre. En bloc et en détails, des pieds jusqu’à la tête. Quoique tu puisses proposer, ce sera d’la merde. Vraiment, j’en veux pas, j’suis pas intéressé.
  • Bon arrête, c’est un journal et…
  • Pouah ! Tu vois j’te l’avais dit, je suis contre…
  • On pourrait créer un journal pour la Sorbonne et…
  • Deux semaines qu’on tiendra ! Un mois maxi ! Pas besoin de ça. Allez, zou !
  • Non mais attends, y’a qu’un seul truc là-bas ! J’suis pas fou d’me lancer là d’dans, tu sais ! Veulent s’informer les étudiants, voyons ! Et puis attends, faut voir c’qui z’ont là-bas !
  • Comment ça c’qui z’ont ?
  • Non rien.
  • (Haussement de sourcils et petite lueur de mépris dans les yeux) Et alors qu’est-ce qu’on aura de nouveau ? C’est quoi notre problème cette fois ? On s’sent requis nulle part c’est ça ? On a besoin d’ça pour exister ? Écoute-moi bien mon p’tit ! Écoute bien c’que j’vais t’dire. J’ai pas l’temps d’écrivailler ! Pas l’temps pour faire ma p’tite spiritualité de charlot… Moi, les journaux, j’men fous ! Là aussi, c’est en bloc et en détail. Y’a toujours à redire, c’est pas bien. Et puis regarde la qualité des productions, encore aujourd’hui… Le choc des paupières, tu m’entends ! Le choc des paupières ! C’est d’la merde, partout ! On écrit vite avec son p’tit PC, dans son p’tit studio, bien au chaud, devant son p’tit bureau. Ah les cons ! Et nous, qui est-ce qu’on voudra tailler ? Poutine ? Les terroristes ? Les étudiants ? La baisse des allocs ? On voudra dire à tous ces couillons troublés que leur petite vie finalement c’est pas un grand désert de livres et de soirées ? Leur dire qu’on est là pour eux, pour leur indiquer ces conneries de « bon plans » ? Pouah ! Ça va être nul. En fait c’est déjà nul. Enfin, je sens que ça va être nul. Et chiant aussi. Enfin, franchement, merde ! Les étudiants, c’qui veulent, c’est faire la fête, sortir, se rincer à la vodka ! Participer à leur petite « asso », voilà c’qui les fait un peu bander ! Alors lire un journal de congénères…   Attends, attends… Tu dis qu’on va créer un journal, nous ? T’as vu nos tronches…  Je me demande bien c’qu’on va créer, tiens ! L’antique et moderne petit point de vue de l’étudiant sur son milieu naturel ? On veut se démarquer des produits du marché hein ?! Curieux ? Drôles ? Tout un tas de rubriques bien senties, c’est ça ? Un peu d’papier, un peu d’Internet ? On va mettre ça partout encore ? Des affiches et toujours des affiches… Oh qu’ça va être mauvais ! Moi je rêve d’une université uniforme, avec au mur… rien ! Pas un poil qui dépasse. L’université, c’est pas fait pour trainailler sur les pavés avec un gobelet et un journal à la main! Alors ton journal, tu penses bien… Enfin non, tu ne penses pas, alors je te le dis : ton journal, j’m’en fous pas mal.  Est-ce que t’as lu tout Nietzsche d’abord ? Ah ! Pour sûr, un journal, c’est pas instinctif ! Tagger les murs, ça par contre… Y’avait un temps, où ça braillait, où ça gueulait, où ça tempêtait, ça tricailler, ça caracacaillait, ça bourrinait superbement, on se rassasiait, on invectivait… Ah putain ! Ça envoyait ! Aujourd’hui, ça écrit. Ça médite et ça écrit. Ça fait des blagues. Derrière un petit ordinateur, bien propret et sécurisant, on dispense sa petite hargne analogique.  Non vraiment, m’en fous d’ton truc.

Titou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s