Pitch au Panache

pitch2

Thug love, deux mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble. Mais une question brûle : une personne thug peut-elle être love ? « In love », certes. Montrer ses sentiments, ses doutes, ses flippes, l’histoire est autre. Quelques rappeurs de la nouvelle génération en France déjouent ce côté thug, refusant le gangsta rap, pour cultiver leurs faiblesses : « J’ai eu peur, je l’ai dit, mais j’ai un cœur, je le dis. » (Nekfeu) Mots, rimes, flow contre motos, pimp, flouse.

Que reste-t-il du gangsta – non celui qui a peur et qui le dit, mais celui qui fait peur et qui le dit ? Quelques accessoires, au plus. Pour le gangsta, le vrai, assumer sa crainte ressemble à une castration à petits coups de marteau. Bref, ça picote. Le gangsta terre et tait ses failles, mais failles il y a. D’où le plaisir, lorsqu’un instant, la carapace se casse. A ce sujet, une petite anecdote me revient.

RER B, de bon matin. Pluie, gris et cris accompagnent les clac-clac et le sifflement du train. Arrêt en gare : entrent quatre potes qui papotent en musique. Ambiance gangsta. Le plus grand, capuche juste au-dessus des yeux, jette un regard noir sur la rame. Les quatre gars s’assoient posément devant moi et se toisent en silence.

Station suivante, un homme s’introduit dans la rame, en boitant. Barbu, sale, le regard vide, il récite ses deux alexandrins quotidiens (S’il vous plaît braves gens, écoutez un instant. Un euro, un sourire, un ticket restaurant, je vous gêne sans doute mais soyez indulgent). Peu d’enthousiasme, pas d’applaudissement.

Il passe sans grande conviction parmi les visages mous. A notre hauteur, il ralentit. Là, le plus thug du groupe glisse la main dans sa poche et sort… un Pitch. Il le tend, sans un sourire, au sans-abri.

Un Pitch.

Je me retiens d’éclater de rire. Pour un instant, le mec a rangé sa fierté dans son Pitch. Sans perdre la face pour autant.

Peu de choses, sans doute, mais rien de plus Thug Love à mes yeux, qu’un Pitch donné au péril d’un honneur.

Le Papouchet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s