Thug Love : Mais demeure le soleil

Thug Love

« Filons avant de danser

au bout d’une corde

Sans musique »

Sailor & Lula

Je suis parti.e d’Ontario jusqu’aux routes du Sud, ai roulé en Cadillac, en Corvette, en Mustang, toujours accompagné.e. J’ai fumé plus de clopes que tes poumons n’en connaîtront jamais, fait l’amour dans des motels défoncés. Et c’était pas juste pour un clip de r’n’b mainstream. Quoique.

J’ai aimé des femmes, des hommes et les ai laissé.e.s un jour à la pompe d’une station essence. J’ai fait de la taule pour plusieurs vies et j’ai été buté.e à chaque fin de la pellicule, même si on a gardé l’autre version. J’ai tué le père, j’ai tué la mère, j’ai tué l’amour. Je porte une veste ridicule parce qu’elle est le symbole de mon individualité et de ma liberté

J’échappe aux flics. J’échappe aux normes. J’ai changé de nom cent fois, tueuse née, cowboy des villes, j’étanche ma soif sauvage sur les plages-drugstore des films américains. C’est en moi.

Même à bout de souffle, je cours vers une leaving end en attendant que la nuit s’achève.

Des histoires d’amour sauvage et de route défilent sur l’écran. Pellicule, vidéo, numérique. Je vois les marques du temps : le noir et blanc de Godard, le contraste exalté des années 70, les nuits grainées des routes du Sud, l’effet stroboscope. Mais demeure le soleil. Le flare. Ce truc qui n’existera jamais dans ton œil et qui te rappelle à la magie du cinéma quand il est pas utilisé juste comme un joli artifice. Parce que les amant.e.s en cavale ont toujours le soleil dans le dos, qui les irradie, toi, tu l’as dans les yeux.

Si il y a encore du boulot à faire pour les films de cavale qui ne semblent mettre en scène que des blanc.he.s hétéro américain.e.s que tout oppose socialement, je trouve toujours ça incroyable d’avoir le soleil dans la gueule dans une salle sombre et de pouvoir croire pendant 7200 secondes que moi aussi un jour, je serai un.e hors-la-loi, un.e au-dessus des lois, un.e sans lois. Ça n’arrivera pas. Mais demeurera le soleil.

Justin(e), on the run

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s